Archives Mensuelles: septembre 2017

Par défaut

Mon petit Jean-Baptiste

mon fils amour vie

Tu nous mènes à un train d’enfer

ton père et moi

tu nous mènes à un train d’enfer

 

Mon petit Jean-Baptiste

endormi au creux de mon bras

épuisés comme nous par les assauts de ta soif, ta volonté

Nous avons besoin de ces moments passés ensemble

quand tu têtes entre mes bras

et que je peux enfin retenir dans mes doigts le temps

-temps qui n’est pas balayé, remué par la tempête de tes mouvements

 

Ces moments,

comme ce soir, dans le bureau

-tout était beau dans cet appartement qui prend si joliment la lumière

où renversé dans mes bras, tu ris!

je donnerai tout

je donne tout

pour le trésor de tes yeux rieurs, ta bouche ouverte

tes cheveux éparpillés

 

Moment où nos regards

se rencontrent

où je te rencontre

dans ton regard

enfin enfin enfin

vraiment

 

Publicités

Par défaut

Mes seins

je ne sais pas ce que vous deviendrez

après toutes ces tétées

mais vous m’avez donné

beaucoup de bonheur

Assise par terre parmi les fleurs

-rayon de soleil entre deux averses-

Jean-Baptiste dans mes bras

ferme les yeux contre ma peau

 

Puis se redresse, passe ses bras autour de mon cou

C’est reparti, grand nettoyage des iris!

les feuilles craquent entre mes mains

Jardin

Par défaut

Je ratisse

avec mes mains

Je peigne mon jardin

entre mes doigts

 

Je fais des petits tas d’herbes sèches et mortes

et mets à jour

les fleurs nouvelles

 

Bientôt, bientôt viendront le rateau et les pelles

Pour le moment j’aime encore

sentir la terre

et la fine caresse des feuilles

parfois mouillées de rosée